« Le 9eme mois : il peut naitre maintenant quand il le souhaite, quand il se sentira pret. »

Publié le par sandrine

« Vous marcherez avec difficulte, selon la marche des canards, en faisant passer le poids de votre corps d’un pied sur l’autre. (...)Pour une femme enceinte, les derniers jours, « le bout du monde, c’est le bout de la rue ». (...) Il sera aussi delicat de passer de la position allongee a la position debout, et vice versa. (...) vous serez obligee de prendre votre temps, meme pour les activites les plus anodines : faire la vaisselle (vous serez trop eloignee du robinet), travailler sur un ordinateur... »

Ca fait maintenant une semaine que je suis entree dans mon 9eme mois de grossesse. Comme me l’a repete la sage femme, meme si le terme est fixe au 10 octobre, le bebe peut maintenant decider de sortir a n’importe quel moment.

Hier aprem, j’ai eu rendez-vous avec elle justement. Et j’ai appris beaucoup de choses sur le deroulement de l’accouchement et sur certaines differences entre les habitudes francaises et viets en la matiere.

Elle m’a eclairee par exemple concerant les rumeurs que j’avais entendues sur la cesarienne et qui me stressaient un peu quand meme... En fait le declic avait ete la visite de Bruno, qui vit a Bangkok, et dont la femme venait d’accoucher la-bas. Il disait que tout s’etait bien passe, qu’elle avait eu une cesarienne, comme quasiment toujours la-bas. Il disait que les femmes faisaient ca pour retrouver vite leur ligne apres, pour ne pas elargir leur bassin, et qu’a present on ne leur demandait meme plus leur avis, la cesarienne se faisait systematiquement d’office...  Du coup j’ai commence a me demander si au Vietnam, ils ne seraient pas tentes de raisonner de la meme maniere... C’est Quynh qui m’a inquietee encore plus en me disant que toutes les femmes qu’elle connaissait qui avaient accouche ici (elles ont en plus toutes accouche a l’hopital franco-viet) avaient eu une cesarienne.Or, ce qui est certain, c’est que je n’ai pas du tout envie de me faire decouper comme un saucisson, pour rien. J’ai donc fait ma petite enquete en demandant d’abord au docteur Luan (...) qui m’a dit qu’au Vietnam, en effet, ils avaient pour habitude de faire ca (sans donner de raison precise), mais pas au franco viet. Puis j’ai rencontre plusieurs femmes ayant accouche au franco-viet, toutes de facon naturelle, sans cesarienne. En rediscutant avec Quynh, j’ai appris que toutes les femmes dont elle, elle m’avait parle etaient vietnamiennes (et avec des maris occidentaux). Et moi toutes celles que j’ai rencontrees etaient occidentales. Je me suis dit que c’etait peut-etre que les bebes de pere occidental et de mere viet avaient plus de chance d’etre trop gros pour pouvoir sortir normalement... Hier j’ai demande a la sage femme les statistiques de l’hopital : cesarienne ou pas cesarienne. Et elle a commence a m’expliquer que quasiment toutes les femmes pas seulement viet mais asiatiques en general (sauf les coreennes) qui accouchaient ici, voulaient un accouchement provoque – et donc demandaient une cesarienne – car elle voulaient absolument que le bebe sorte tel jour et pas un autre, rapport a la position des astres et ce genre de trucs. Elle m’expliquait aussi qu’en France, on considerait qu’il valait mieux eviter les cesariennes non-necessaires car comme pour toute operation, il y a toujours des risques... Mais ici, il a bien fallu s’adapter a la culture et des compromis sont donc faits... A priori je ne serai donc pas decoupee en morceaux a mon insu, ouf.

Publié dans life in Saigon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anna 21/09/2007 06:31

... sauf qu'elle sait bien qu'elle doit attendre sa tante Anna !

sandrine 23/09/2007 13:10

Oh la la tati Anne, je suis pas sure qu'elle va pouvoir t'attendre!!!