flying kim-ly

Publié le par sandrine

Cette semaine le projet Flying Circus, cree par Keng Sen, a debute a Saigon. Pour plus d’infos, on peut aller voir la: http://www.72-13.com.

Mardi, nous avons ete invites (Kim-Ly – qui comme toujours a fait fureur, Bert et moi) a aller dejeuner avec tous les artistes du groupe. Nous les avons retrouves a San-art, le nouveau lieu ouvert par Dinh Q. Le dans les locaux de l’ancienne galerie Quynh (http://www.san-art.org), puis nous sommes alles au fameux resto ou les serveurs lancent le riz (j’ai oublie le nom). Hyper agreable de ce retrouver dans cette ambiance. On a fait entre autres la connaissance de Nahim, un artiste du Bangladesh et Jonas, un artiste et curator suedois qui nous avait contactes avant son arrivee pour pouvoir nous rencontrer durant son sejour  (http://www.jonasliverod.com). Jonas a un projet de magazine, c'est marrant exactement le concept de notre feu "5eme mur" (un magazine qui sert d'espace d'exposition ou les artistes sont invites a designer leurs propres pages en reponse a une thematique), il voudrait lancer ca ici au Vietnam. Et puis le soir, j’ai commence a bosser un peu avec Rachid pour sa prochaine piece, un solo commande par le theatre du Chatelet si je ne me trompe pas; il voudrait y inclure des dessins realises sur sa peau comme des tatouages. Nous avons fait quelques essais dans l’idee qu’il presente ce nouveau projet lors d’une session du Flying Circus. Voila un detail d’un des dessins – completement improvise d’apres ce que Rachid a bien voulu me devoiler de ses premieres idees...

Bert lui, court partout pour l’organisation du « wonderful evening », l’evenement de cloture du Flying Circus qui aura lieu vendredi soir. Le travail presente par Thierry est vraiment bien, ca promet d’etre un bel evenement...

Avant-hier soir, nous sommes alles a une des sessions (bien-) nommees « superintense », lors desquelles chaque artiste du projet a une demi heure pour presenter son travail. Vu qu’il y a beaucoup d’artistes, c’est en effet super intense... Ca a commence a 18h et je ne sais pas a quelle heure ca a fini. Nous y sommes passes de 7 a 8 pour voir la presentation de Keng Sen lui meme, car on ne connaissait rien de son travail de choregraphe-metteur en scene ; on ne le connaissait que comme organisateur/rassembleur d’artistes. Nous sommes arrives a la bourre mais sa presentation dans la forme qu’elle revetait etait hyper belle, meme si on ne captait pas du coup trop de quoi il parlait : ca melangeait extraits video, slide show, interviews et musique avec par dessus la voix de Keng Sen commentant les images suivie de la voix de la traductrice qui reprenait en Vietnamien. C’etait comme si tout avait ete mis en scene a chaque detail pres (ca l’etait peut-etre un peu en fait).




Keng Sen,
Wu Wenguang (qui avait fait une presentation chez nous il y a quelques mois), Tay Tong (Titi) et un des artistes du Flying Circus

La encore nous nous etions deplaces en famille, c’est pourquoi on est restes seulement une heure –Kim-Ly commencait a avoir elle aussi envie de s’exprimer... Et en sortant de la galerie (c’etait a la galerie Quynh), les gens du quartier qui s’etaient rassembles pour regarder a travers la vitrine ce qui s’y passait, ont ete aimantes par nous... « C’est un garcon ou une fille ? Quel age a-t-elle ? »... Mais surtout plusieurs fois : « Mais pourquoi vous la sortez ? » ou bien « Mais pourquoi vous ne restez pas a la maison avec elle ? » pas tout a fait avec un ton de reproche mais plutot pose comme s’ils demandaient  un truc du genre « Quelle est la capitale du Burkina Faso ? » cad avec un air Vraiment interrogateur. Mais qu’appelle comme reponse ce « Pourquoi » ? Une justification de notre mode de vie qu’on veut faire partager a notre fille -tant que cela ne nuit pas a sa sante, dans l’espoir qu’elle soit curieuse, interessee, a l’aise avec les gens et dans toutes situations... bref, qu’elle soit un peu plus stimulee intellectuellement qu’un petit pois ? Enfin bon voila les inconvenients d’etre parent n’importe ou sur terre : y a toujours des gens pour critiquer notre facon d’eduquer nos enfants... on a pas fini d’en entendre la dessus...

Tout de meme, y a un truc que je ne comprends pas : pourtant on precise bien, quand on nous demande son age, qu’elle a maintenant UN MOIS ET UNE SEMAINE !!!! Alors quoi ? Tout ca pour ca ? Ma fille et moi sommes restees cloitrees un mois pour ne pas risquer de manquer de respect a notre culture d’adoption... Enfin y a des regles quand meme qu’on a enfreintes : nous ne sommes pas restees tout le mois dans une piece du fond, sans fenetre pour eviter les vents poisonneux, et puis je me suis levee de mon lit et me suis lavee (ce que je n’etais pas censee faire si j’avais suivi strictement la tradition). Bon c’est vrai aussi qu’on nous avait dit qu’il ne faut pas sortir du tout pendant le premier mois, ce qui ne veut pas dire pour autant qu’on pouvait sortir passe ce premier mois, je l’admets...

J’ecoute les conseils, les reproches dissimules, je me dis en meme temps qu’ils ne sont surement pas fondes sur rien, ca me met dans le doute parce que bien sur je veux proteger ma fille, je veux le meilleur pour elle...

Enfin, ca ne nous a pas empeches de remettre ca hier car il nous faut bien preparer ce fameux « wonderful evening » et nous avons du faire des tests video et son. Je dois faire un live video d’une demi heure avec Thierry et je suis donc allee –avec Kim-Ly- repeter sur place. Tout s’est bien passe, mais du coup j’ai rate la presentation de Rachid qui etait en meme temps...


Dimanche, de sortie encore, pour aller rendre visite a Quynh et Rob dans leur nouvelle maison...

Publié dans versioncourte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurent 11/11/2007 23:28

A propos de la tradition post natale, je pense que c'est lié d'abord à la peur de la mortalité infantile.  Je me rappel avoir conduit ma belle soeur et sa fille de un mois, en moto, jusqu'à la clinique de quartier pour un vaccin. Entre la poussière, les nids de poule et la circulation dense... Je ne regrette pas le confort automobile pour mes enfants !Rester en " quarentaine" c'est le moyen le plus sur et le plus économique, d'éviter les maladies infantiles.  Quand tu nous informe de l'épidémie de diahrée aïgue répendue dans plus de 13 départements du nord, on peut que vivement t'inciter a protéger Kim-Ly !Il y a une autre tradition viet : Il faut sortir l'enfant une fois par jour au soleil. Comme tradition c'est plus sympas ! Et en plus on peut aller prendre une bière !N'écoutez pas la rue, plutôt Kim-Ly, c'est elle qui vous dira si quelque chose ne va pas.Bon courage