Le mois de la M...

Publié le par sandrine

2eme semaine a San Art avec l’exposition de Stephane, une installation interactive comprenant deux videoprojection au mur. Un dessin apparait au mur au fur et a mesure que les visiteurs se deplacent. Vendredi soir, c’est le vernissage. Il y a un peu de monde mais nettement moins que la semaine derniere a cause de la pluie. Par contre, passage regulier d’une dizaine de personne tous les jours suivants.

Samedi soir, nous faisons une deuxieme soiree a The Cage sur le theme de la couleur fluo. L’installation a ete chaotique. Le samedi aprem, Stephane faisait une presentation de son travail a la galerie et nous avons emmene les videoprojs a 18h (pour 20h). On voulait tapisser de tissus fluo toutes les alcoves et y mettre des black light, le resultat a ete un peu foireux. Et puis les gens ont commence a arriver hyper tot, ils ont donc pu assister aux derniers reglages. Il manquait aussi une videoprojection mais finalement la soiree a ete hyper reussie, beaucoup de monde qui avait l’air de beaucoup s’amuser. C’est Stephane qui a passe les visuels toute la soiree. Mike a joue en premier, suivi d’un guest (Glaser du site Anyarena) et d’Olive a la fin.


Anna
Olive et Glaser
Olive et Stef
Lucien

Dimanche pas frais. Heureusement Tang avait decide de dormir a la maison ce qui fait qu’elle s’est reveillee a 5h30 avec Kim-Ly et s’est occupee d’elle jusqu’a 7h30. Ca m’a fait un bien fou mais quand meme fatiguee toute la journee. Journee passee a la galerie avec Kim-Ly puis le soir on refaisait une soiree Labo Wonderful a The Cage avec plusieurs lives experimentaux de Vu Nhat Tan et Tri Minh de Hanoi et Thierry et Dirk Stromberg, un musicien americain qui enseigne au conservatoire ici. Je prepare des visuels pour passer lors d’un festival qu’il organise a la fin du mois (improvisation melant musique electro-accoustique et musique traditionnelle vietnamienne).

Lundi, dernier jour avec l’expo de Stef. Aujourd’hui mardi, il repart pour la France. Je commence a installer mon expo, et les sous du Mois de l’Image ne sont toujours pas tombes. Le deal c’etait aussi que c’etait nous qui avions mission de payer l’imprimeur du Mois de l’Image avec notre budget et il met la pression (le consulat (via NOUS) lui doit beaucoup d’argent – impression du catalogue et de toute les supports de com). Bert appele le consulat tous les jours et crie, j'envoie des mails a Culture France. La prod de Thierry et Stephane ne leur a toujours pas ete remboursee, et nous devons avancer de nouveau des sous pour cette nouvelle expo. Par dessus ca, nous devons payer notre loyer (on paye tous les 6 mois) et on a plus un radis. Bref, c’est la M.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dada 03/11/2008 12:41

Je confirme!! les visu, la music, tout, tout, c'était trop siper!!!!!!!!!!!!!! :)