expo à Singap - ca avance

Publié le par sandrine

Sandrine Llouquet, Sans titre (Chaque fois que la sonnette retentit et que j'ouvre la porte du four, je découvre quelque chose que je n'ai jamais vu*), installation et animations video (space3)

L'installation présentée ici a été spécialement concue pour « a wonderful weekend ». Comme pour chaque exposition que j'entreprends de réaliser, c'est à partir d'une première appréhension du lieu, de son architecture, du contexte de monstration... que l'idée a commencer à se former. Une des choses que j'affectionne particulièrement de faire, lors de la préparation d'une exposition, est de déployer des moyens maximaux (construction ou destruction de murs ou bien du sol...) pour un resultat finalement plutot discret. Le but est de créer une légère confusion chez le visiteur habitué, lui faire ressentir l'impression que quelque chose a changé sans qu'il sache réellement dire quoi. Je me mets un peu dans la peau d'un enfant qui essaie de faire une bonne blague en cachant un objet et en attendant tout excité la réaction de son propriétaire.

Ici c'est le plus gros élément architectural qui est caché (la mezzanine). Recouvert d'un tissu - qui servira de support à la videoprojection de petites histoires animées, c'est comme s'il devenait la représentation enfantine d'un « fantome de mezzanine ».

L'autre transformation qui s'opère ici a pour but de donner l'impression que les murs de la pièce auraient pivotés d'une trentaine de degrés. Un rappel de cette installation est présent également dans le théatre, à l'étage inférieur : il s'agit de la scène qui servira aux musiciens et Vjs durant les concerts du weekend. Sa forme reprend exactement le meme angle que les murs transformés de l'étage du dessus.

Enfin, considérant à la fois le caractère fonctionnel que peut revetir une installation artistique et ma double casquette d'artiste et d'organisatrice, j'ai intégré dans cet espace le coin documentation de l'événement qui contiendra diverses archives concernant Wonderful. C'est là également que se tiendront les conférences et discussions.

Publié dans my job

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anouk&macR 20/03/2007 19:57

ça bosse, ça bosse...
même un petit peu silencieux, nous pensons bien souvent à vous et vous encourageons pour tout ce que vous entreprenez à nouveau !

anna 18/03/2007 13:27

A propos de « monstration », mot utilisé dans le domaine de l'art que, personnellement, je ne connaissais pas ! Je cite Paul Ricœur : « … car c'est du côté du récepteur de l'œuvre d'art que se révèle une autre historicité, celle de la réception. C'est peut-être l'historicité de la réception que nous pouvons le mieux déchiffrer, à la faveur de la constitution des permanences à travers leur historicité: comme si l'œuvre d'art se créait un public temporellement ouvert et indéfini. Mais alors qu'y a-t-il entre les deux? Réponse: la monstration, le fait qu'une œuvre d'art vise, par delà l'intentionnalité de son auteur, et en tant même qu'œuvre d'art, à être partagée, donc d'abord à être montrée. On peut alors reprendre un à un les arts pour montrer de quelle façon chacun exhibe sa monstrativité, sa capacité à être partagé entre le créateur et son public. »