les vacances

Publié le par sandrine

Voilà, c'est le départ. Un peu dans la panique mais tout a été achevé cette semaine. Pour Bert, fini son boulot pour le resto qui va ouvrir dans quelques jours et qui lui a valu un bon nombre d'aller-retours entre le bureau et l'imprimerie. Et puis finie aussi la publication du livre et du DVD pour l'école Colette que nous avons d'abord présentés aux élèves jeudi matin puis aux parents lors de l'expo jeudi soir. Plein de bon retours et c'était fantastique de voir les enfants se rouler par terre de rire en visionnant le docu et les anims jeudi matin. Mercredi, dernière séance de mon workshop avec la classe de CM2 de Colette, et puis le soir, cocktail chez le Consul avec les « français qui s'activent dans la culture à Saigon ».

Le rush, ça a été aussi pour notre projet pour « Le mois de l'image » qui aura lieu en Octobre, organisé par Jany du Consulat. Discussion avec les artistes qu'on implique, finalisation de la présentation du projet global incluant la structure architecturale nomade qu'on a finalement nommée « Alice », les interventions des artistes dans la structure, la partie « off » qu'on organise la semaine suivant l'événement officiel et puis la vidéo de Mogas qui sera projetée dans le Musée de Beaux-Arts. Bien que « Le mois de l'image » ait lieu en Octobre, c'est dans moins d'un mois qu'il faut donner tous les documents (vidéos en entier, bandes sons, CV et copie des passeports des artistes, descriptifs des oeuvres et photographies) pour la demande d'autorisation. Sachant en plus que les autorités sont beaucoup plus sévères depuis l'entrée du Vietnam à l'OMC. Il manque encore quelques docs que je dois apporter au Consulat demain aprem avant de prendre mon avion.

Vendredi soir, rencontre avec Loustal, le fameux illustrateur. Il a fait une présentation de son travail à l'Idécaf puis nous étions invités à un petit dîner avec lui, en comité réduit. Pour aller vite, je dirais que si j'étais un jeune aimant dessiner et en train de chercher ma voie, après avoir vu ça, je ne me tournerai certainement pas vers l'illustration. La présentation donnait l'impression que l'illustration est une activité complètement stupide (ce qu'elle est peut-être dans pas mal de cas) et que les illustrateurs sont loin d'être passionnés par ce qu'ils font. Dommage.

Hier matin, Bert a décollé pour Singapour pour un petit weekend de transition avant d'arriver à Paris. Pour moi, pistoche avec Anna et Gulschan et footmassage l'après-midi. Je pensais qu'un footmassage me ferait du bien vu que j'ai les jambes très très lourdes depuis quelques jours. Je croyais aussi que c'était sans aucune incidence sur le bébé vu la distance entre les pieds et le ventre... mais je ne savais pas qu'entrait en jeu dans le footmassage, l'acupuncture! Heureusement que la masseuse à repéré mon gros bidon et a pu m'expliquer que c'était pas bon du tout de presser les points d'acupuncture sous la plante des pieds quand on est enceinte... Au final un bon malaxage des chevilles et des mollets et je suis ressortie avec les jambes presque légères...

Cet aprem, encore une petite activité culturelle avant le départ : je vais voir la pièce mise en scène par David Chapman, un jeune américain qui travaille ici, à l'Université de théâtre. Il s'agit de « Eté et fumée » de Tennessee Williams en bilingue anglais-vietnamien.

Publié dans versioncourte

Commenter cet article