la saison des orages

Publié le par sandrine

Je sors d'une espèce d'orage interieur qui avait commencé par dévaster mon petit confort a moi retrouvé. Ce sera tout. Il a laissé place a un brouillard dense qui se dissipe maintenant, petit a petit. Le jetlag n'y etait pas pour rien dans cette histoire, a moins que ce soit l'inverse...

Bert aussi a mis du temps a se remettre, avec l'aide de somnifères, ce qui m'a légèrement fait flipper.. Je ne sais pas pourquoi, l'addiction, l'idee d'un sommeil pas naturel, les gens qui ne se réveillent pas...

Dans la journée de dimanche, pendant le court laps de temps que nous avons passé réveillés, nous sommes alles nous promener dans le parc d'a coté, comme des convalescents. Nous sommes alles voir le coin avec les jeux d'enfants, a l'image du reste de la ville : grouillant.

Un peu plus tard, pendant une autre phase d'éveil, nous avons déjeuné avec Tam et Gulschan.

Depuis lundi, Amandine vient travailler tous les jours. C'est un peu special, elle devait s'attendre a une vraie dynamique et pas a une situation de vacances prolongées avec une ambiance toute ramollie... Mais elle a commencé a se repencher sur différentes pistes pour le magazine et a bosser sur notre site internet qui est encore bien incomplet, ce qui lui fait quand meme des choses a faire meme si ce n'est pas hyper passionnant... Elle suit aussi notre projet pour le mois de l'Image mais pour l'instant tout est lancé et Olive et Tam continuent a faire des recherches de materiaux et des devis pour les couts de construction.

Anna a demenagé de Wonderful pour emménager bientot dans sa nouvelle maison qui est largement assez grande - et chere -  pour envisager d'y caser son coin bureau. C'est Rich qui la remplace et une des pieces du Wonderful office va etre transformée en atelier. Olive continue a démarcher et vendre le concept Jetlag et il se débrouille plutot bien. Tous les vendredis soirs du mois de Juillet sont bookés au Manna et un gros événement se profile dans une nouvelle grosse boite de Saigon.

Je commence la production d'une commande faite par une collectionneuse londonienne passée a la galerie Quynh. Je ne sais plus si j'en avais deja parlé ou pas. Elle voulait acheter une série de mes sculptures en béton et comme tout était déja vendu, nous nous sommes arrangées pour que je lui en refasse une sur mesure. La dame fait partie du board of directors de la Serpentine Gallery et du commité d'acquisition Asie de la Tate, mais les pieces qu'elle m'achete sont pour sa collection personnelle (elle m'a aussi acheté une video). J'ai embauché Tri, un etudiant des Beaux-arts pour qu'il m'aide a faire des moules en platre a la chaine pendant une semaine.

Tres mauvaise nouvelle pour Quynh (et donc pour nous et tous les artistes qu'elle représente): la nouvelle galerie, immense et magnifique et dont la rénovation s'élevant a beaucoup de milliers de dollars venait juste d'etre finie va etre réquisitionnée a la fin du mois. Tout  le paté de maison est vendu, ils commencent a tout casser ces jours-ci et Quynh a jusqu'a la fin du mois pour dégager. L'ancienne galerie est louée a Dinh Q Le pour un an et il a deja commencé sa programmation. La galerie Quynh se retrouve donc sans lieu et c'est le branle bas de combat pour en retrouver un au plus vite. Comme personne n'a pu apprecier la nouvelle galerie toute rénovée - meme pas eu le temps d'y mettre en place une expo, celle de Tuong ayant eu lieu avant que les travaux soient finis - Quynh veut organiser un petit évenement dans la galerie avant de se faire virer. Je prépare une installation faite de deux wall drawings et une animation flash pour cette expo tres éphemere qui aura lieu dans une semaine.

Il y a deux jours, j'ai recu un mail de Biljana m'annoncant que le projet Migration Addicts (celui-ci meme qui nous a fait atterrir a la Biennale de Venise) va faire partie de la prochaine biennale d'architecture et d'urbanisme de Shenzhen (vernissage le 15 décembre). Elle nous demande donc de lui envoyer des propositions. Notre projet d'architecture mobile pour le mois de l'image répondant pile poil a la thematique de la biennale, nous lui avons soumis comme base pour le nouveau Migration Addicts et nous avons commencé a discuter hier soir avec les autres membres de Mogas d'autres interventions que nous pourrions faire dans ce cadre. Donc croisons les doigts, si tout se goupille bien, prochaine étape: Shenzhen en décembre prochain!!! enfin pour Baby Gai et moi... c'est pas dit, je ne sais pas si un voyage est tres recommandé pour un bébé de 2 mois...

Dans l'équipe Mogas, tout le monde semble perdre espoir en ce qui concerne la possibilité de publier Aart ici = d'avoir argent et licence. Nous partons sur une version web.

Ca pourrait preter a rire, vu qu'on rentre d'un mois de vacances en France mais nous avons decidé de repartir en vacances, enfin plutot en week end prolongé. Je ne m'en était pas vraiment rendu compte mais finalement ce séjour en France a été assez éprouvant a cause surement du changement de canapé lit tous les 2 jours, et puis aussi de cette creve qu'on s'est trainé durant tout le mois... Et puis revoir tout le monde, raconter tous nos projets comme d'habitude, sauf que cette fois, en face nous avons eu droit a des nouvelles et des évenements largement a la hauteur de ceux qu'on apportait (naissance, mort, démenagements, maladie, nouvelle vie au Canada, nouvelle vie au Vietnam, nouveaux boulots...). Et surtout, ce qui a vraiment décidé Bert a envisager ce week end, c'est que durant ces dernieres vacances que nous passions en couple avant d'attaquer notre vie a 3, quasiment jamais nous n'avons été seuls tous les deux (chose qui nous est finalement rarement arrivée aussi toute cette année a Saigon - sauf quand on dormait).

Donc c'est booké pour demain samedi, et jusqu'a mardi, dans un super hotel a Vung Tau (oui oui la station balnéaire horrible avec les foules de gars bourrées qui jettent leurs ordures sur la plage, mais qu'on peut rejoindre en bateau en moins d'une heure... eh oui, ca joue aussi), hotel assez confortable pour qu'on ait pas besoin de sortir de l'enceinte et pour qu'on puisse supporter l'éventuelle pluie - car a Vung Tau aussi c'est la saison des pluies...

Publié dans versioncourte

Commenter cet article

kca 15/07/2007 18:38

Et bien j attends cette version web de Mogas avec impatience,c est avec plaisirs que j en farai un titre sur mon blog ^^

kca 15/07/2007 18:38

Et bien j attends cette version web de Mogas avec impatience,c est avec plaisirs que j en farai un titre sur mon blog ^^