a 2 a l'heure

Publié le par sandrine

Mardi soir, nous avions invites a diner Amandine, Jany, Quynh, Rob et Olive qui passait par la, avant qu’Amandine ne reparte pour Hanoi car elle finit son stage chez nous cette semaine. Après m’etre apercue que j’etais en train de saupoudrer largement un plat de fraises avec du sel, j'ai realise que ce n’etait pas la premiere fois que je faisais ce genre de conneries ces derniers temps... La conversation evoluant, Amandine m’a demande si j’etais beaucoup plus emotive qu’habituellement ; je lui ai repondu que je n’avais pas l’impression... mais c’etait une grave erreur de jugement dont je me suis apercue tres vite...

En fait je ne supporte pas le moindre detail de probleme, il faut que ca soit resolu tout de suite. Ca commence par prendre une ampleur parfois demesuree et ca ne se calme que quand j’ai reussi a cerner les raisons du probleme et a juger de la necessite absolue a trouver une solution immediate ou pas. Mise en quarantaine ou Supprimer ? Juste le besoin d’un grand nettoyage / ecarter la moindre tracasserie pour etre la plus sereine possible / me rendre impermeable aux problemes existentiels de mon entourage.

J’arrive a peine a faire une vraie chose par jour – j’entends par la : faire autre chose que checker mes mails, bouquiner, dormir, surfer sur internet, ecrire ma « versionlongue » (complement censure de cette « version courte ») ou uploader des photos sur facebook. Hier mon activite a consiste a aller acheter de nouvelles planches de plexi pour finir ma serie de dessins qui va etre accrochee a l’ancienne galerie Quynh a partir de fin aout (parce que Dinh, qui recupere la galerie pour un an, ne commence finalement sa programmation qu’en octobre). Avant hier, il s’agissait de relire le scenario de ma mere pour commencer a l’illustrer. Mercredi, de faire un plan pour le site du mois de l’image qu’on va realiser avec Olive.

Recherche d'un reparateur d'appareils photos, autre grande activite de la journee de vendredi

C’est pas facile – surtout que depuis quelques jours Bert est a fond de boulot, mais je commence a m’y faire. A me convaincre de couver Baby Gai, ce n’est pas tout a fait comme ne rien glander vu l’energie que ca me pompe...

En debut de semaine les oncles de Trung sont venus pour remettre un coup de peinture dans tout l’appart. C’est booo, on se sent bien dans notre petit nid... La chambre de Baby Gai va bientot commencer a prendre forme...

Publié dans life in Saigon

Commenter cet article