V-what?

Publié le par sandrine

celectrixx.jpg

 

Katsuya, la moitie du duo CELECTRIXX

 

Vendredi soir, je faisais le VJ pour la soiree Dose avec  le duo US/Japonais CELECTRIXX. Ce fut une rare fois ou je n’ai eu aucun plaisir a mixer. Pourtant le FLOW, ou se passait la soiree, était archi plein. Je suis sure qu’il y avait plus de 500 personnes, c’est dingue le monde que les DOSE peuvent ramener a chaque fois… Mais bon comme toujours déjà, pas fan de la musique, et puis du a des circonstances techniques, je me suis trouvee releguee a l’arriere au coin de l’escalier, dans 1m carre d’espace, avec mon ordi et ma mixette poses sur deux plots que les gens n’arretaient pas de bousculer. On posait son verre a cote de mon ordi, on me demandait ou etaient les toilettes, bref… Ca serait mieux passe avec un cachet qui en valait la peine.

Petite montee de nerfs a la fin quand un gars est venu me demander de mettre le son plus fort (sans « please » ni rien, juste « Put the sound louder ! ». Je lui ai dit que je ne m’occupais pas du son mais des visuels. Il m’a retorque que je n’avais qu’a aller passer le mot a celui qui s’en occupe. Je lui ai repondu qu’il pouvait aller demander au manager des lieux qui était la-bas ->, que je ne faisais pas partie du staff. Il a grommele une insulte a laquelle j’ai repondu dans les memes termes, je regrette, j’aurais du lui envoyer un pied de table dans la figure.

Je me souviens que Patrice Ferreira, quand il était venu, avait fait ce commentaire a propos des VJs qui sont toujours la derniere roue de la charrette. Une fois sur deux, on oublie de les mettre sur le flyer (souvent parce qu’on les contacte a la derniere minute – c’était le cas de la DOSE) et on les case la ou on peut, des fois a l’oppose du DJ booth comme ca m’est arrive vendredi.

J’ai quand meme pu passer un peu de temps a discuter avec les CELECTRIXX, tres sympas apres leur concert. Le son n’était pas bon, c’est dommage car leurs morceaux sont vraiment pas mal, mais je n’arrivais meme pas a entendre ce que N’Dea chantait pour caller les images dessus…

 

banner-hop-bao-binh-quoi-copy-copy.JPG

 

Puis lundi soir, c’était le fameux concert en hommage a Trinh Cong Son. Une enorme averse est tombee un peu avant l’heure du concert, ca m’a coincee en route, le xe-om ne pouvait plus avancer tellement il pleuvait fort. Je suis arrivee en retard mais le spectacle a du commencer encore 30 minutes plus tard, du a la pluie. Le ballon de 4m de diametre sur lequel devaient etre projetes les visuels que j’avais prepares a été creuve par l’orage, on a donc recycle mes visus sur le grand ecran central pour faire patienter les gens. Bon ce n'etait pas follement creatif - meme absolument pas du tout, ces images que je n'avais finalement fait que compiler ensemble... Mais cette collaboration avec Cao Lap fut assez interessante au final et j'ai fait de belles rencontres.

L’evenement était hyper impressionnant, pas tant dans le spectacle lui-meme mais juste par le fait de ce rassemblement enorme, la dans ce parc. Je ne sais pas si les 10 000 personnes attendues etaient la, mais ca ne devait pas etre loin… Tout un champ de gens assis sur des petits tabourets, des gens en habit de pluie jusqu’a perte de vue. Une tres belle vision.

 

Avec tout ca je n’ai pas vu beaucoup ma Kiki entre les installations et repetitions, et puis ce sejour a Hanoi juste avant... On commence a rattraper le temps maintenant… En attendant ces derniers jours, une nouvelle complicite avec son papou s'est creee...

Publié dans life in Saigon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article